Quels sont les différents types d’élagage ?

élagage

Synonyme d’arboriculture, l’élagage est une technique qui sert à sectionner les branches d’un arbre. Le but est de limiter ou de favoriser sa croissance. Ce terme peut également être traduit par un phénomène naturel par lequel les branches chutent seules sans aucune intervention humaine. Cela est dû aux aléas climatiques, aux rayons solaires, au manque d’eau ou bien d’éclairage. On distingue en principe, trois types d’élagage, dont l’élagage sylvicole, l’élagage fruitier et l’élagage ornemental. Voici les détails.

L’élagage sylvicole

Il s’agit de la taille qui sert à remonter la couronne des arbres. L’élagage sylvicole a pour objectif de produire des bois exploitables. Ainsi, une intervention régulière est requise afin d’éviter les nœuds et afin d’optimiser la qualité du bois. Cela induit à un meilleur rendement, car un bois de qualité supérieure peut être commercialisé à prix élevé.

L’élagage sylvicole est plutôt complexe et délicat. Il demande donc l’intervention d’un professionnel en élagage comme cette entreprise d’élagage qui se trouve en Calvados. En effet, l’opération consiste à couper une partie supérieure de l’arbre en faisant bien attention de ne pas éclater les fibres de bois durant sa chute sur le sol.

L’élagage ornemental

L’élagage ornemental permet de tailler un arbre afin que sa forme soit adaptée à ces circonstances environnementales. On parle donc d’infrastructures publiques, notamment les fils électriques ainsi que les voies routières.

Cela sous-entend donc que l’élagage ornemental est obligatoire lorsque la taille de l’arbre est assez imposante. Il est également pratiqué afin de libérer un peu plus d’espace.

L’élagage de type ornemental consiste entre autres à travailler l’esthétique de l’arbre. Il est souvent assuré par un arboriste grimpeur. Ce nom est attribué sachant que l’élagueur sera amené à se charger de démonter les arbres et de fournir des tailles bien structurées. Une taille est dite structurée quand la coupe est faite à plusieurs reprises sur le même endroit et quand les branches sont dirigées vers un point bien défini.

Afin d’effectuer un élagage ornemental, vous devez à tout prix contacter un expert en élagage, soit un élagueur. Il assurera le diagnostic au préalable de l’arbre à couper. Cette inspection consiste à déterminer le type de taille à réaliser, les traitements adaptés, et pleins de choses. Il fournit également des conseils utiles.

L’élagage fruitier

Comme son nom l’indique, ce type d’élagage est pratiqué sur les arbres à fruits. Il a pour but d’améliorer la productivité de l’arbre, tant sur la qualité, que sur la quantité. Il favorise donc une meilleure récolte. Afin d’y parvenir, l’intervenant procèdera à un procédé appelé « taille de simulation ». L’élagage fruitier convient aux arbres à fruits à noyau, et aux arbres à fruits à pépins.

Si vous désirez élaguer un arbre fruitier à noyaux, intervenez en automne. Le mieux est même d’effectuer les travaux en début de la saison. Vous pouvez aussi élaguer en hiver, tout en évitant la période de gel, qui n’est pas favorable à la taille. Il est ainsi conseillé d’agir entre la fin du mois d’octobre et le début du mois de novembre. Ou sinon, si la fructification s’achève plus tôt, vous pouvez même élaguer au mois d’août ou en mois de septembre.

Si vous désirez tailler des arbres fruitiers à pépins, agissez plutôt à la fin de la saison hivernale.

Afin de garantir des résultats satisfaisants, n’hésitez pas à faire appel à un élagueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *