Road trip au Canada, le guide pratique

Road trip au Canada

Il existe mille et une façons de découvrir l’immensité canadienne. Si vous souhaitez parcourir le pays à votre rythme, établir selon vos envies le circuit, alors optez pour un road trip. Une telle expédition exige toutefois un minimum de préparation. Voici un guide pratique qui vous aidera à profiter au mieux de votre séjour sur les routes canadiennes.

Choix de l’itinéraire

Non, les États-Unis n’ont pas le monopole des routes mythiques qui attirent des voyageurs du monde entier. Plus au nord, avec ses 9,9 millions de kilomètres carrés, le Canada offre aussi un large panel de panorama à contempler en voiture ou en camping-car, en marge d’un road trip. Vous seul décidez de l’itinéraire qui vous convient en fonction de votre budget, de la durée de votre escapade et des endroits que vous souhaitez visiter. Votre choix en la matière est vaste. Mais généralement, un circuit au Canada se concentre sur la région québécoise, sur les rives sud et nord du fleuve Saint-Laurent.

Vous aimez l’univers marin, en particulier les phares ? La Route des phares, un circuit de 2 000 km autour du Saint-Laurent vous plaira. Outre les merveilleux phares de la péninsule gaspésienne, cette route vous dévoile d’autres merveilles, comme le mont Jacques-Cartier, le parc national du Bic, le parc national d’Anticosti et le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent. Si vous préférez les montagnes et les paysages en hauteur, la promenade des glaciers, dans les Rocheuses canadiennes, est faite pour vous. Sur une partie de ce circuit longeant la Highway 93, de vastes hauteurs encore vierges, et peuplées d’ours et d’orignaux défilent sous vos yeux, avant de vous mener au glacier Athabasca. D’autres circuits intéressants se trouvent à l’ouest, donc le Pacific Rim Highway et le Sea-To-Sky Highway, en Colombie-Britannique et le Cabot Trail, en Nouvelle-Écosse.

La location de voiture ou du camping-car

Pour parcourir les routes canadiennes, vous avez accès à plusieurs agences de location de voiture ou de camping-car, que ce soit au Québec ou plus à l’Ouest, à Vancouver, Edmonton et Calgary. Le tarif dépend du modèle que vous souhaitez louer et de votre appartenance éventuelle à une association automobile affiliée. Si c’est le cas, vous pouvez bénéficier de réductions significatives. L’assurance responsabilité civile est souvent incluse dans le prix de la location. Mais en gros, la location de voiture est moins chère qu’un camping-car. La voiture consomme aussi moins de carburant et est plus facile à conduire. Par contre, si vous souhaitez plus d’indépendance, optez pour un camping-car. C’est aussi plus adapté si vous voyagez à plusieurs.

Conduire au Canada

Les autorités canadiennes reconnaissent les permis de conduire internationaux et le permis de conduire européen. Le Code de la Route est sensiblement identique à celui de la France, à quelques exceptions près. Les détecteurs de radar sont interdits partout au pays, sauf en Saskatchewan, en Colombie-Britannique et en Alberta. L’alcoolémie maximale autorisée au volant est de 0,08, l’équivalent de 80 mg d’alcool dans 100 ml de sang. Les routes canadiennes sont généralement en très bon état. Néanmoins, la prudence est de mise vis-à-vis des nids de poule laissés par l’hiver. Si vous prévoyez de traverser une zone isolée, assurez-vous d’avoir des pneus radiaux toutes saisons et des roues de secours pour éviter toute mésaventure. Sur la route, il n’est pas rare de croiser des cervidés comme les chevreuils et les orignaux. Restez alerte pour éviter toute collision. Enfin, dans certaines régions, les stations-service peuvent être très espacées. Aussi, n’hésitez pas à faire le plein quand l’occasion se présente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *