Visiter le Cambodge et ses magnifiques temples

Cambodge

En Asie du Sud-Est, c’est souvent l’Indonésie, le Vietnam ou encore la Thaïlande qui sont placés sous les projecteurs. Et pourtant, d’autres destinations méritent aussi d’être visitées, comme le Cambodge. Cette destination présente un charme indéniable pour les voyageurs en quête d’authenticité. Ce ne sont pas les opportunités de découvertes qui manquent dans ce pays. Il foisonne de temples rescapés du temps ou perdus au milieu de la jungle. Un voyage au Cambodge est donc l’occasion, plus qu’ailleurs, de découvrir une richesse culturelle d’une rare diversité. Voici le top des meilleurs temples à visiter au Cambodge.

Les temples d’Angkor : un monument culturel d’une grande importance

Situés au milieu de la forêt tropicale du Tonlé Sap, les temples d’Angkor n’arrêtent pas d’attirer la foule. Il s’agit de l’un des monuments culturels incontournables durant un voyage au Cambodge. La cité d’Angkor était autrefois la capitale de l’un des plus importants empires du Cambodge, voire de l’Asie du Sud-Est : le Khmer. Au cours des siècles, ou plus exactement entre le 9e et le 15e siècle, les rois qui ont régné sur place faisaient construire des temples. Voilà pourquoi ce site archéologique est composé de plusieurs temples, mais aussi des ruines de bâtiments en tout genre.

  • Angkor Wat :

Angkor Wat est le plus célèbre et le plus grand des temples de la cité d’Angkor et du Cambodge. Ce temple a été construit durant le règne de Sûryavarman II, plus précisément au 7e siècle. Le temple d’Angkor Wat est consacré principalement à Vishnu. Classé sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, le temple est un bel exemple de l’architecture khmère avec sa pyramide qui symbolise le Mont Meru. Le temple d’Angkor Wat se caractérise par ses 5 tours en forme de lotus pouvant atteindre jusqu’à 65 m de haut. Vous pouvez aussi trouver sur les murs extérieurs du site des fresques sur environ 600 mètres représentant les épopées de Râmâyan et de Mahâbhârata ainsi que les fameuses danseuses célestes.

  • Preah Khan

Preah Khan, signifiant en français « l’épée sacrée », est un autre monument à visiter absolument dans la cité d’Angkor. Ce temple a été construit au 9e siècle, sous le règne de Jayavarman VII. Le temple de Preah Khan était construit comme une école bouddhique. Il y avait près de 1 000 moines qui y résidaient à l’époque. Sur une superficie d’environ 56 ha, vous pouvez admirer une architecture vraiment impressionnante. Lors de votre visite, vous serez invité à découvrir le grand complexe de temples avec des arbres gigantesques et des couloirs de pierres sombres.

  • Bayon

Le temple de Bayon mérite aussi un détour. Il fait partie des édifices culturels qui caractérisent la cité d’Angkor. Ce monument a été construit à la fin du 12e siècle, sous le règne de Jayavarman VII. Au départ, le temple de Bayon était un temple bouddhiste, puis hindouiste, avant d’être de nouveau un temple bouddhiste. Durant votre visite, vous serez agréablement émerveillé de découvrir quelque 216 visages monumentaux qui ornent le temple. D’après la légende, le temple de Bayon était composé d’environ 54 tours. Seules 34 tours restent visibles aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *