Ce qu’il faut faire avant de piloter un drone : le guide du débutant

piloter un drone v

Avec l’excitation de l’achat d’un drone, on oublie vite qu’il faut savoir nager avant de plonger. Eh oui, piloter un drone, n’est pas un geste inné, et s’aventurer à le piloter sans apprentissage, c’est prendre un grand risque de retourner à la maison sans, ou avec, mais en mille morceaux.

Dans cet article, nous allons vous parler des essentiels avant de piloter un drone. Ce guide sera votre bible du débutant pour profiter pleinement de votre journée en plein air avec votre drone, et pour faire de belles prises de vues aériennes.

Préparer le pilotage de son drone

La première chose qu’il est conseillé de faire, avant même d’être sur les lieux du pilotage de votre drone, et tant que vous êtes chez vous, c’est de préparer votre matériel et de procéder à quelques contrôles.

Ainsi, vous devez :

  • Vérifier les dernières mises à jour des logiciels installés sur votre drone ainsi que sa radiocommande, pour pouvoir profiter de quelques fonctionnalisées très utiles ;
  • Recharger les batteries de votre drone à 100 % chacune, d’ailleurs, il est conseillé d’en avoir plusieurs recharges, pour faire durer le plaisir, une fois sur les lieux du pilotage ; 
  • Recharger également les batteries de votre smartphone ou tablette et de votre radiocommande ;
  • Vider la carte micro SD, et l’insérer vide avant de piloter votre drone. Le volume des vidéos monte vite, et vous risquez de vous retrouver sans espace pour la mémoire ;
  • Vérifier l’état des hélices de votre drone. Si elles présentent une anomalie, évitez de piloter, jusqu’à en avoir de nouvelles. Des hélices endommagées représentent un grand risque de chute de votre drone ;
  • Vérifier les détecteurs d’obstacles de votre drone, pour ne pas prendre de risque, il est recommandé de les nettoyer avant et après chaque pilotage ;
  • Prendre connaissance des endroits où il est autorisé ou interdit de survoler. Pour cela, vous pouvez vous référer à une carte mise en lignepar le gouvernement ;

Avant de piloter votre drone : ce qu’il faut faire sur place

Si vous voulez que votre vol de drone se passe à merveille, vous devez agir en pro même si vous êtes débutant. Pour cela vous devez suivre ces étapes une fois sur les lieux du pilotage :

  • Retirer la protection de la nacelle ;
  • Nettoyer l’objectif de la caméra à l’aide d’un chiffon microfibre ;
  • Mettre la batterie du drone en place ;
  • Déployer les hélices et les verrouiller ;
  • Déployer les antennes de la radiocommande ;
  • Vérifier si sur la radiocommande, il est noté GPS ;
  • Relier son smartphone à la radiocommande du drone par connexion ;
  • Augmenter la luminosité de son smartphone et mettre le volume à fond ;
  • Appuyer sur le bouton de démarrage du drone une fois, puis une deuxième fois en le laissant enfoncé pour l’allumer, des voyants lumineux se mettent à clignoter une foi que c’est le cas ;
  • Allumer la radiocommande toujours avec un premier appuie bref suivi d’un appui plus prolongé ;
  • Vérifier les satellites disponibles, ne décollez pas votre drone, si le nombre de satellites n’atteint pas 10 ;
  • Régler le campas ;
  • Remettre à jour le point de départ pour profiter de l’option return to home ;
  • Sélectionner la hauteur maximale autorisée pour voler ;
  • S’assurer que le mode de vol n’est pas sur sport, mais sur GPS ;
  • Mettre en activation les capteurs d’obstacles ;

Voilà quelques conseils pratiques, qui pourront vous êtres utiles, à appliquer avant d’envoyer votre drone dans les airs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.