Comment fonctionne une machine-outil ?

machine-outil

La machine-outil est devenue de nos jours indispensables au secteur industriel notamment aux Atelier de fabrication mécanique. Qu’est-ce qu’une machine-outil ? Quels sont les rôles de la machine-outil ? Quels sont les différents types de machines-outils ? Découvrez les réponses à vos questions dans cet article !

Une machine-outil est un dispositif mécanique qui permet d’exécuter un usinage. Et cette exécution se fait avec une précision et une puissance qui conviennent. C’est un moyen de production destiné à maintenir un outil fixe, de le rendre mobile ou encore tournant tout en le faisant mouvoir. Elle se compose généralement de cinq parties fondamentales qui sont :

  • Bâti rigide réalisé avec une grande précision ;
  • Une table coulissante selon plusieurs axes (glissières ou guides linéaires) ;
  • Une (ou plusieurs) tête équipée de broche permettant de fixer l’outil ;
  • Des poignées, bras, levier commande numérique afin de manipuler la machine ;
  • Des éléments de manœuvres (boule, poignée, bouton, manette, levier, etc.) qui peuvent être manuels comme automatisés.

Aucun industriel travaillant du métal pour la construction métallique Tunisie ne peut se passer de la machine-outil.

Les différents types de machines-outils

Il existe différents types de machines-outils, on distingue notamment :

La fraiseuse : sert à fabriquer divers types de pièces métalliques. Elle fonctionne par extraction de la matière et permet d’effectuer différentes opérations de taille comme le rainurage, le surfaçage et le taraudage. L’outil permettant de réaliser cette opération est la fraise. 

La machine-transfert : permet de réaliser des opérations répétitives sur une pièce. Plusieurs types de transfert : circulaire, circulaire séquentiel ou encore rectiligne séquentiel.

La perceuse à colonne ; elle s’appuie sur un foret et permet de réaliser des trous impeccables.  Grâce à sa forme hélicoïdale, le foret ne laisse aucune trace des copeaux.

La rectifieuse : comme son nom l’indique, cette machine sert à rectifier la surface des pièces usinées. Plusieurs types de rectifieuses existent : la rectifieuse plane, cylindrique ou de profil.

Le tour permet à fixer une pièce afin d’y réaliser un travail homogène en la faisant tourner sur elle-même. Il s’agit de la plus ancienne machine-outil.

Les scies motorisées sont des machines-outils permettant de réaliser des découpes précises et sur différents matériaux comme le bois, la pierre ou encore les métaux. La machine fonctionne par mouvement circulaire.

 Les rôles de la machine-outil 

La machine-outil avait pour fonction le perçage. Mais aujourd’hui, la diversification des outils de production a permis de répondre à des problématiques plus complètes et plus complexes de l’industrie : Sciage, tournage, fraisage, rectification, perçage, limage, transfert, vissage… Les machines outils permettent désormais d’accompagner la quasi-totalité des étapes de production. L’apparition de la commande numérique a permis de programme des centres d’usinages pour des fonctions et des exigences toujours plus grandes. Déployée au sein d’une société d’usinage comme l’atelier fabrication mécanique, la machine-outil ne demande même plus la supervision de l’homme pour usiner. Elles sont autonomes et performantes. Elle permet ainsi aux travailleurs de voit leur possibilité décupler, de mécaniser l’industrie et de la rendre moins dépendante de la main-d’œuvre. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *