Connaissez-vous les cafards, les nuisibles dans les habitations ?

cafards

Les cafards sont des insectes omnivores, nuisibles pour l’homme et son environnement. Ils sont parmi les insectes les plus adaptables et résistants. Quelles sont leurs conditions de vie ? Comment reconnaître leur présence ? Que faire pour éviter l’invasion de cafards ? Réponses dans cet article ! 

Le cafard appartient à l’ordre des Blattodea. Ils possèdent deux paires d’ailes, mais se déplacent surtout en courant. Ils ont le corps aplati et leurs couleurs vont du jaune au noir, et quelquefois au brun. Leur taille varie de 1 à 5 cm selon les espèces. Les cafards font certainement partie des insectes les plus répandus, représentatif de la planète. Des petits, des gros, des volants, bref une multitude de variétés. On dénombre plus de 3 000 espèces différentes dans le monde et seul quatre d’entre elles infestent les habitations : la blatte américaine, la blatte germanique, la blatte orientale et la blatte rayée. Ils s’introduisent le plus souvent dans les maisons, en rampant de l’extérieur jusqu’à votre mur, en suivant les tuyaux de plomberie. De là, ils arrivent à se glisser chez vous par les montants des portes et des fenêtres, même dans des fentes les plus étroites. 

Conditions de vie des cafards

Les cafards sont attirés principalement par la nourriture, les endroits humides et chauds. C’est également l’environnement propice pour leur reproduction. Ils prennent possession des cuisines, des salles d’eau et de nombreux recoins, dès la nuit tombée. Souillent votre vaisselle, votre plan de travail, vos appareils électroménagers et surtout la nourriture avec leurs excréments. Ils véhiculent ainsi des germes pathogènes responsables de maladies telles que : gastro-entérites, tuberculose, salmonellose et sont à l’origine de nombreuses allergies…

Les signes de leur présence 

Les cafards sont des insectes nocturnes, qui ne sortent que la nuit. Il est donc rare d’en rencontrer en pleine journée. Pour savoir si vous en avez dans votre habitation, il suffit de pister la présence des excréments laissés derrière eux, les souillures sur les aliments ou sur les emballages alimentaire, des cafards morts ou vivants, les poches à œufs et l’odeur désagréable dégagées par ces insectes pour communiquer et se reconnaître entre eux.

Les conseils pour éviter leur invasion 

Pour empêcher les cafards de s’installer chez vous :

Conservez la nourriture dans des lieux secs, à l’intérieur de sacs ou boîtes hermétiques. Évitez de laisser des miettes et autre déchet alimentaire, surtout la nuit. Prenez l’habitude de vider régulièrement la poubelle qui doit être étanche. En parallèle, nettoyez minutieusement le plan de travail et toute autre zone qui sert aux préparations culinaires.

Si vous avez des animaux de compagnie, videz leurs bols à eau et gamelles avant de vous coucher. Pensez à laver ces récipients pour que les résidus n’attirent pas les cafards. Vérifiez également qu’il n’existe pas de fissure ou d’interstice par lequel les cafards peuvent s’introduire chez vous.

Si malgré tout vous êtes confronté à une infestation de cafard, vous parviendrez à le traiter plus efficacement en faisant appel à un spécialiste exterminateur afin de vous débarrasser rapidement et efficacement des cafards dans votre maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *