Les formations envisageables pour diriger un établissement pour personnes âgées

Le choix de prendre soin des personnes âgées nécessite la prise en compte de l’importance de la tâche à laquelle on est exposé. Être directeur d’un établissement qui accueille les aînés nécessite une bonne connaissance du cadre de santé. Trouvez ici les études et la formation à suivre pour la gestion de maisons de retraite.

Quelles sont les formations requises pour le poste de directeur d’Ephad ?

Viser le poste de directeur d’Ephad pour pouvoir aux besoins des personnes âgées dépendantes nécessite des études et formations. En effet, il y a deux orientations envisageables : la première est la possession de diplôme d’état  en commerce  obtenu après le suivi d’un système éducatif et qui souhaite s’investir dans le monde des médico-sociaux et la deuxième est un profil médical répondant aux critères exigés.

ENSP pour le secteur public hospitalier

La formation en tant que Directeur en Ephad requiert un concours externe ou interne durant lequel l’intéressé doit posséder une licence. Le cycle de la formation est de 24 mois réparti comme suit : tronc commun pendant une durée de 21 mois et une spécialisation de 3 mois (le management, la gestion financière, etc.).

Ses missions principales consistent à développer les compétences et les connaissances appropriées aux besoins de l’établissement concernant le budget. Il fonctionne tel un expert-comptable qui analyse financièrement l’Ephad et qui met en œuvre les audits financiers.

Le cabinet d’expertise comptable à Carcassonne propose ses services à tous les secteurs du métier pour accompagner dans tous les travaux comptables et toutes les tâches liées aux domaines fiscaux et financiers. Cela peut être la gestion de bulletins de salaire, de données sociales, une élaboration de stratégie patrimoniale et autre de TPE, PME et PMI ou encore de grandes entreprises. Il peut réaliser des audits financiers ou des analyses financières dans le but d’obtenir des informations importantes sur la croissance de l’activité d’un EHPAD. 

Un Directeur de maison de retraite est également tenu d’adopter des stratégies pour optimiser la fiscalité de l’établissement. Pour ce faire, il est nécessaire pour lui de se faire accompagner par un expert comptable pour la fiabilité de ses comptes, pour les conseils de gestion dans les secteurs financiers et fiscaux. Ce professionnel en gestion et comptabilité est également en mesure de prendre en charge les données sociales de l’établissement et d’intervenir en tant que coordinateur.

Dans le domaine public territorial

Un futur directeur de maison de retraite peut également suivre une formation à temps plein en passant par une filière d’aide sociale avec son diplôme d’infirmier, de conseiller socio-éducatif ou d’assistant social. Les aides-soignants et soignantes ont donc la chance de diriger un établissement pour séniors.

Il est envisageable de devenir un Directeur ou Directeur adjoint dans un établissement en se faisant recruter comme étant contractuel suite à une offre d’emploi. Dans le cas où la personne souhaite passer dans la filière administrative, il lui faut réussir un concours d’attaché ou de Rédacteur dans le secteur du médico-social et managériale.

Dans le domaine commercial et associatif

Si l’intéressé passe par cette voie de recrutement, aucun pré-requis n’est nécessaire et il dépend entièrement de l’établissement recruteur. Ce dernier n’exige pas souvent de diplômes de hautes études ou d’expérience dans le secteur privé, mais d’un Certificat d’Aptitude à la Fondation de Directeur d’Établissement Social et médico-social ou CAFDES. Pour obtenir ce certificat, le futur chef de service dans un Ephad doit suivre un cycle de formation et se faire encadrer pendant une durée de 3 ans ou il se forme par intérim dans 10 différents Instituts Régional du Travail Social (IRTS). Il s’agit du seul diplôme reconnu par l’État pour recruter un Directeur en CDI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *