Les travaux de maçonnerie du second œuvre

Les travaux du second œuvre interviennent après les gros œuvres. Ils sont destinés à rendre un bâtiment habitable. Cette phase regroupe plusieurs spécificités, dont la menuiserie, la maçonnerie, le revêtement, etc. Les maçons interviennent dans la plupart de ces travaux. Ils garantissent la solidité des éléments, mais également une finition impeccable vu que la plupart des dispositifs demeurent apparents. Mais quels sont exactement les travaux de maçonnerie dans le second œuvre ?    

Les travaux qui concernent les sols

Un maçon est spécialiste du béton et du mortier. Son rôle principal concerne alors la préparation du sol pour accueillir le revêtement. À défaut d’un carreleur ou d’un parqueteur, il peut également prendre en charge ces opérations. Il prépare alors la chape de mortier et coule la dalle de béton pour niveler la surface. Ces travaux de ragréage sont indispensables pour bien poser les carreaux, les parquets ou autres revêtements de sol. 

La chape du mortier peut être aussi posée à la fin du revêtement comme pour le cas du carrelage. Dans ce cas, elle assure sa protection et son étanchéité. Le rendu de la chape doit rester parfait et miroitant vu qu’elle représentera l’aspect final du sol. Le professionnel applique également l’enduit de lissage sur le seuil de la porte pour assurer l’ouverture et la fermeture ajustée de cette dernière.

Les travaux qui concernent le mur

Un artisan maçon expérimenté s’occupe également des préparations des murs intérieurs ou extérieurs. L’opération consiste à mettre un enduit pour ôter la rugosité des murs afin de mettre un revêtement mural ou une peinture uniforme. 

Pour le cas d’un mur en briques, le maçon peut l’agrémenter si vous envisagez de le garder nu. Ce modèle est très apprécié pour donner une allure traditionnelle à une maison. Il se chargera de la finition des joints et la jonction parfaite des éléments pour garantir l’étanchéité de vos murs.

Le maçon peut également poser vos fenêtres en alu, en bois ou en PVC à défaut d’un menuisier. De toute évidence, les volets et les fenêtres requièrent des travaux d’ajustement en maçonnerie et des petits travaux d’ancrage selon le modèle.

Les travaux de l’aménagement intérieur

Ce spécialiste en travaux de maçonnerie en Evry par exemple peut très bien s’occuper de plusieurs opérations dans l’aménagement intérieur. L’installation des cloisons en brique, en parpaing, en placo-plâtre ou en béton cellulaire compte parmi ses compétences. Le cloisonnement sert en général à délimiter chaque zone de la maison et à isoler toutes les pièces. Parfois, il est utilisé pour créer un placard de rangement ou un muret de séparation.

Pour la personnalisation de votre intérieur, le maçon peut également prendre en charge la pose des ornements de pierre, la création d’un îlot central ou des mobiliers de cuisine comme les placards, etc. Même si vous envisagez un plan de travail en granit ou en bois, le support de ces mobiliers reste des travaux de maçonnerie. Pour la cheminée, le maçon intervient pour la création de l’âtre en béton et parfois des supports de scellement pour certains modèles de poêle. Concernant l’escalier ou la mezzanine en béton, le maçon les prend en charge. Selon le type voulu, il s’occupe la totalité des travaux ou une partie des supports. Il peut également poser les garde-corps de ces éléments. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.