Qu’est qu’il faut savoir sur la crémation ?

organisation de crémation

La crémation est un processus d’incinération pendant lequel on fait brûler la dépouille d’un corps humain pour le réduire en cendre. Les cendres, dites funéraires, sont recueillies dans une urne et sont rendues à la famille du défunt. Découvrez plus en détail dans cet article le déroulement de cette opération et la technique utilisée pour la réaliser.

Le prix et l’organisation de la crémation : ce qu’il y a à connaître

La crémation est de plus en plus répandue de nos jours. Si avant, elle était purement basée sur la religion, les principes ou les valeurs d’une personne, ce n’est plus le cas en ce moment. En effet, le fait de vouloir réduire en cendre le corps humain est très personnel. Cela peut être un choix indiqué par le défunt de son vivant ou une décision de sa famille. Mais quoi qu’il en soit, il faut tout prévoir pour son organisation et son coût.

L’organisation d’une crémation

La première décision à prendre en ce qui concerne la préparation d’une crémation est la détermination du lieu, avant de désigner les pompes funèbres. Pour cela, choisissez uniquement un crématorium agréé. Si vous avez des doutes, cliquez ici pour obtenir des services crématoires. Pour ce qui est des pompes funèbres, renseignez-vous sur leur prestation, notamment s’il serait en charge de toutes les formalités administratives. Et convenez avec eux sur celui qui récupérera les cendres au crématorium.

Le coût pour une crémation

Dans un cas général, le prix d’une crémation est relativement moins cher que l’inhumation. Le coût de la crémation est de 600 € en moyenne. Mais à cela s’ajoute les prestations supplémentaires comme le prix de :

•             L’urne qui est plus abordable qu’un cercueil d’inhumation

•             La concession au cimetière

•             La location du columbarium

•             Du convoi funèbre pour atteindre le crématorium depuis le salon funéraire.

La durée de la crémation

Une crémation dure en moyenne une heure et demie, selon la logique. Mais elle peut varier, notamment en fonction du cercueil choisi et de la corpulence de la personne décédée. Elle se déroule comme suit :

•             Introduction dans un four crématiste du corps du défunt placé dans un cercueil

•             Destruction des os du défunt avant d’être placé dans une urne.

Ce que la famille doit effectuer avant et après la crémation

Dans un premier temps, la famille du mort est tenue d’organiser une cérémonie d’hommage lui permettant d’initier son processus du deuil. Mais en plus de cela, elle doit remplir toutes sortes de démarches administratives avant et après la crémation.

•             Avant la crémation : il faut que la famille fasse une demande d’autorisation de crémation à la mairie dans un délai de 6 jours maximum.

•             Après la crémation : la famille récupère les cendres avec un certificat de crémation qui doit obligatoirement accompagner ces derniers. Ils sont à remettre à la mairie ou à garder précieusement. Cela dépend de ce qu’elle fait des cendres entre les disperser dans la nature ou les placer au columbarium.

. Par ailleurs, il est important aussi d’envoyer aussi une carte de remerciement décès; les gens méritent certainement d’être remerciés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.