Comment devenir un chauffeur VTC

chauffeur VTC

Parlant des services de luxe que procurent les VTC pour la clientèle, fallait bien mentionner les chauffeurs qui veillent sur sa  satisfaction totale .Intéressés pour plus savoir sur le métier d’un chauffeur VTC. Suivez nous !

Qu’est ce qu’un chauffeur VTC ?

Le conducteur ou la conductrice de VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur) transporte des personnes contre rémunération dans une voiture haut de gamme. Il est soumis à une réglementation précise. Il n’est pas chauffeur de taxi.

Dans les faits, l’activité de chauffeur VTC se définit donc selon 2 conditions.

  • Le transport de personnes : le VTC ne peut être un véhicule de plus de 9 places. Dans le cas contraire, l’exploitant bascule dans la catégorie du transport lourd de voyageurs qui nécessite une capacité de transport spécifique.
  • Le fait de fixer à l’avance les conditions de prise en charge : le chauffeur VTC Massy ne peut pas prendre un client de manière imprévue. Le trajet et le tarif doivent être impérativement fixés à l’avance.

Quelles sont les qualités d’un chauffeur VTC

Afin de se distinguer des autres prestataires dans le transport de personnes, le chauffeur VTC doit être une personne distinguée. En effet, il est obligé d’afficher une présentation irréprochable et une apparence soignée. Ce prestataire doit être discret, avoir le sens du service et être doté d’une bonne culture générale pour animer la conversation. La maîtrise de plusieurs langues étrangères constitue aussi un atout.

Le chauffeur VTC doit être en forme afin de résister aux différentes contraintes comme des horaires de travail flexibles. Il est souvent obligé d’effectuer des déplacements sur de longues distances, aussi bien de jour que de nuit, et ce, en uniforme. De plus, il doit réaliser lui-même l’entretien courant de sa voiture tout en se chargeant d’autres tâches comme la tenue du cahier de bord.

Comment devenir un chauffeur de VTC officiellement ?

Le chauffeur de VTC doit obligatoirement détenir une carte professionnellepour exercer son activité. La demande doit s’effectuer par écrit au préfet du département de domicile. La carte  est délivrée au plus tard dans les 3 mois après réception de la demande. Elle doit être rendue lors de la cessation d’activité.

Pour obtenir cette carte, il faut avoir le permis Ben cours de validité depuis plus de 3 ans et une attestation d’aptitude physique délivrée par le préfet. Il faut également bénéficier de qualité d’honorabilité et avoir un casier judiciaire vierge, valider un examen ou avoir une expérience de chauffeur professionnel de transport de personnes d’au moins 1 an au cours des 10 années précédant la demande de carte professionnelle, avoir suivi l’enseignement de prévention et secours civiques de niveau 1 depuis moins de 2 ans.

Le chauffeur de VTC, propriétaire de son véhicule, doit effectuer une demande d’immatriculation en ligne sur le registre des VTC. Pour créer sa société différents statuts s’offrent à lui : auto-entrepreneur, SASU, EURL… 

Combien coûte la formation pour devenir VTC ?

Avant de devenir un chauffeur VTC, l’intéressé doit suivre une formation et un stage dans un centre qualifié. Comme tous les prestataires, chaque établissement est libre d’exercer son propre tarif. Il est bon de savoir que cette formation VTC peut être sponsorisée partiellement ou totalement par divers organismes. Si le candidat ne peut bénéficier d’aucune aide, il peut profiter d’une facilité de paiement auprès du centre de formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.