Les différentes techniques de ramonage

En matière de chauffage, certains nettoyages sont indispensables pour le bon fonctionnement de l’équipement. Une cheminée, faisant partie des installations les plus classiques, nécessite un entretien particulier. La loi impose même son ramonage au moins une fois par an pour des raisons de sécurité et de santé. Le non-respect de cette législation expose les utilisateurs à une lourde amende. De ce fait, tous les ménages doivent contacter annuellement un professionnel pour nettoyer leur installation. Cette intervention doit avoir lieu durant la saison de chauffe. Le spécialiste contacté vous présentera les différentes méthodes de brossage. Découvrez-les.

Un artisan spécialisé fera un ramonage mécanique

Pour un entretien de qualité, il convient d’abord de contacter un ramoneur expérimenté. Il fera préalablement un diagnostic complet de la cheminée avant de déterminer la bonne technique d’entretien. À savoir qu’il existe principalement deux types de ramonage : le nettoyage manuel et le procédé chimique. En général, les artisans spécialisés choisissent la première option et font usage d’un hérisson. D’ailleurs, c’est la seule méthode prise en compte par les assurances. À défaut, votre assureur peut vous refuser une couverture ou en réduire le montant.

Ce procédé consiste à enlever les résidus qui se sont accumulés dans les tubages de cheminée. Le travailleur brossera ainsi les parois. Il s’allongera ou se tiendra accroupi devant votre foyer. Ce ramonage par le bas permet à l’artisan d’opérer de façon sécurisée. Toutefois, il ne garantit pas une bonne visibilité de l’équipement. Mis à part cela, les saletés risquent d’atterrir directement sur vos sols. C’est pourquoi certains ramoneurs préfèrent opérer depuis le toit en travaillant par le haut. Cette technique nécessite cependant des outils spécifiques, dont l’échelle. Quoi qu’il en soit, elle est plus facile à réaliser et présente une certaine efficacité. Et lorsque les dépôts sont en grande quantité, l’utilisation d’une machine particulière est requise. Cet appareil viendra frapper les résidus pour les décoller plus aisément.

Un particulier procèdera à un ramonage chimique

Le ramonage chimique est accessible à tous les utilisateurs de cheminée. Il se fait facilement avec une bûche ramoneuse. La combustion de ses composants chimiques permettra de nettoyer les parois internes du foyer. C’est une technique simple et facile à réaliser qui ne nécessite généralement pas l’intervention d’un expert. Toutefois, pour un travail soigné, il est conseillé d’engager unprofessionnel comme ce ramoneur en Haute Vienne sur ce site. Car sans ses compétences, vous n’aurez pas un certificat de ramonage qui valide la conformité des opérations faites.

Sachez aussi que les administrations peuvent vous réclamer cette attestation pour prouver le respect des règles en vigueur. A défaut, vous serez tenu de payer une amende maximale de 450 euros. Aussi, ce document peut être réclamé par votre assureur en éventuel sinistre. En somme, vous ne pouvez pas faire l’impasse aux services d’un ramoneur agréé. En plus de ses compétences en la matière, ses conseils vous seront également utiles pour l’entretien régulier de votre cheminée. Faire appel à un professionnel est d’ailleurs la meilleure décision à prendre pour la durabilité de votre installation. Et si vous tenez à votre santé, les prestations d’un expert vous seront grandement utiles. Idem pour la sécurité de votre propriété.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.